Une école d’apiculture vient d’ouvrir à Dijon

Une école d’apiculture vient d’ouvrir à Dijon

Une branche de l’agriculture qui tend à se vulgariser, l’apiculture vient de prendre une autre envergure. En effet, selon les promesses de l’ancien ministre de l’Économie, Arnaud Montebourg, sur la création d’une école apicole il y a quelques mois, la voilà qui ouvre ses portes pour offrir des formations à des entrepreneurs apiculteurs afin de produire à grande échelle du miel 100% Français.

Une école de taille pour l’élevage des abeilles

Cette école qui vient de rejoindre celles qui prodiguent des formations de futurs apiculteurs professionnels, est la réalisation d’un projet dont l’objectif est de « former des entrepreneurs apiculteurs capables de produire avec des cheptels de grande taille, qui se consacrent exclusivement à ça », selon Arnaud Montebourg, l’ancien ministre de l’Économie.

Baptisée École des hautes études en Apiculture ou EHEA, la première promotion qui bénéficiera des formations de qualité de six mois comprenant des cours théoriques et des pratiques par le biais des stages, sera composée de 8 hommes et de femmes sans emploi ou en pleine période de reconversion professionnelle. Ils ont entre 22 et 52 ans et sont issus de diverses disciplines auparavant, entre autres un ancien photographe, une ex-gérante de salle de sports et un ancien comptable.

Un métier d’avenir

Cette activité qui a le vent en poupe actuellement, pourra constituer un métier avec de telles formations, dont le cursus pourra être additionné d’une expérience de trois mois dans une concession apicole. À l’issue des formations, ces élèves pourront également bénéficier d’un appui financier avec un capital d’apport de la Seraf ou Société d’élevage et de repeuplement des abeilles de France.

Pour devenir apiculteur, à part les formations théoriques et pratiques que l’intéressé aura à acquérir, des guides pratiques sont disponibles sur l’internet et ces sites offrent des informations nécessaires sur les principes, sur les équipements, sur les éléments apicoles. Des fiches-métier, des modalités d’élevage et de récolte de miel et des renseignements sur les autres dérivés comme produits apicoles sont disponibles sur ces plateformes.

Les premiers pas dans cette activité

Certes, parmi ces personnes qui suivront des formations en apiculture, quelques-uns n’ont aucune notion sur l’activité, mais avec de telles motivations, celles proposées par les initiateurs de ce projet, se lancer dans l’apiculture sera un bon moyen de se constituer une prometteuse activité, voire un métier intéressant.

Des étapes sont à faire si l’on veut évoluer dans ce secteur, même en tant qu’apiculteur amateur, en l’occurrence celle de se constituer un bon entourage auprès des acteurs et associations. Un bon emplacement garantit également une activité prospère, choisir de bons équipements, procéder à l’installation des abeilles et préparer le matériel sont les différentes étapes d’un bon élevage d’abeilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *